mercredi 20 décembre 2017

Lecture commune de Noël : La mer en hiver

Susanna Kearsley, La mer en hiver, Paris : Charleston, 2015, 464 pages.


Quatrième de couverture : " Printemps 1708, une flotte jacobite de soldats français et écossais échoue à faire revenir James Stewart, le roi exilé, sur ses terres d'Écosse afin de réclamer sa couronne. De nos jours, Carrie McClelland s'inspire de cet épisode historique dans son nouveau roman. Installée aux abords du château de Slains, au coeur d'un paysage écossais désolé et magnifique, elle crée une héroïne portant le nom d'une de ses ancêtres, Sophia, et commence à écrire. Mais elle se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au coeur de l'intrigue de 1708, elle découvre une histoire d'amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé…"


Carrie McClelland est romancière. Elle s'installe au cottage de Cruden Bay en Ecosse, où elle est très inspirée par les lieux et notamment par le château de Slains. Elle écrit un roman historique sur Sophia Paterson, l'une de ses ancêtres. La jeune femme découvre rapidement que leur destin est lié.


L'intrigue fait des voyages dans le temps : de nos jours au 18ème siècle pendant la révolution Révolution jacobite. Si on ne connait pas trop bien l'histoire de l'Ecosse, le lecteur n'est par trop perdu par les rappels historiques que l'auteur a réussi à insérer dans son récit. 

Parfois, on a du mal à saisir si on est dans le présent ou dans le passé. On passe un peu de l'un à l'autre sans distinction dans le livre. Il y a de nombreux rebondissements même si on peut prévoir ce qui va se passer. 

Susanna Kearsly nous décrit avec précision les paysages écossais. Son histoire nous plonge dans une atmosphère mystérieuse. Il y a, en effet, un parallèle à faire avec les romans de Daphné du Maurier, auteur que j'apprécie. 

J'avais quelques appréhensions car c'est une romance. Evidemment, tout commence bien et tout finit bien, j'aurais souhaité un peu plus de tragédie mais c'est un roman bien écrit et bien documenté qui se lit très facilement. 



Lecture commune organisé par Samarian et Chicky Poo 

dans le cadre du challenge il était 5 fois Noël : ici





2 commentaires:

  1. J'ai du coup très envie de le lire, tout le monde en dit plutôt du bien =)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si c'est pour moi, même si j'aime ces romans en deux temps... me semble qu ej'ai trop entendu parler de la révolte jacobite.

    RépondreSupprimer