jeudi 5 janvier 2012

La maison du péril d'Agatha Christie

Livre lu dans le cadre du mois anglais et du challenge Agatha Christie. 


Agatha Christie, La maison du péril, Paris : Le livre de poche, 2010. Traduit de l'anglais par Robert Nobret. 

Quatrième de couverture : "Un lourd tableau qui se décroche à la tête d'un lit. Un rocher qui dévale une falaise et s'écrase sur le sentier. Les freins d'une voiture qui lâchent dans une descente... Et pour finir, une balle perdue qui vient se loger dans un chapeau ! Pour Hercule Poirot, en villégiature sur la côte sud de l'Angleterre, il n'y a guère de doute : on en veut à la vie de la ravissante Miss Buckley, héritière d'une villa délabrée du voisinage. Même si l'intéressée ouvre de grands yeux, se demandant qui peut bien lui en vouloir. L'assassinat de sa cousine, qu'on a manifestement confondue avec elle, obligera Miss Buckley à prendre au sérieux les craintes du détective. Lequel n'aura de cesse de démasquer le coupable. Mais seule une très savante mise en scène lui permettra d'y parvenir. Et la surprise sera de taille."


Une chaîne de la TNT diffuse régulièrement des épisodes d'Hercule Poirot. Je n'avais vu que la fin de la Maison du Péril et je n'avais rien compris au jeu d'Hercule Poirot. J'ai pris ce livre un peu au hasard car le titre me plaisait ainsi que la couverture du livre de poche. Ce n'est qu'une fois arrivée aux derniers chapitres que je me suis rappelée avoir vu la fin à la télévision. J'aime bien la série TV même si elle est un peu démodée, c'est toujours mieux que Derrick. 

Arthur Hastings est le narrateur de l'histoire dans ce livre. En effet, Poirot est en vacances en Cornouailles avec son ami. Hastings va donc tenter d'aider au mieux Hercule Poirot à résoudre les énigmes de l'enquête. J'ai aimé la mise en scène finale d'Hercule Poirot qui permet de révéler les coupables et les mobiles de chacun. Les indices sont disséminés dans le roman mais il faut être extralucide et savoir faire fonctionner ses "cellules grises" pour les voir. Le personnage d'Hercule Poirot m'a semblé un peu prétentieux. Il semblerait que le personnage évolue au fil du temps. Comme d'habitude, j'ai longtemps cherché le coupable et je me suis trompée, c'est ce que j'apprécie dans les romans d'Agatha Christie, elle sait nous mener en bateau Ce roman d'Agatha Christie fait désormais partie de mes favoris



4 commentaires:

  1. Je garde un bon souvenir de ce roman, il fait aussi partie de mes favoris. Quant à Poirot, il est presque toujours égal à lui-même...

    RépondreSupprimer
  2. Les aventures d'Hercule Poirot, j'adore ..

    RépondreSupprimer
  3. Lire les aventures de Hercule Poirot et de son ami Hastings, que du bonheur !!

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour vos commentaires. Je crois que c'est la première fois que je lis une aventure de Poirot avec Hastings, le personnage est fort sympathique. Je suis passé au Crime d'Halloween. Bientôt un autre billet sur les aventures d'Hercule Poirot...

    RépondreSupprimer